“Comme des maisons à travers un kaléidoscope” en tournée au Québec

IMG_6703-Lo-Fi

Horaire de tournée du spectacle 2013

4 juin- Polyvalente Monique-Proulx, Warwick (QC) – 12h

6 juin– Club Aramis, Warwick (QC) -20h

9 juin – Salle du Parvis, Sherbrooke (QC) – première partie : Nancy Letendre – 20h
+ atelier de danse improvisée (2-5pm)

13 juin – Festival Émergence, scène de l’Église St-Martyr (spectacle extérieur), Victoriaville (QC) – 20h

6-7 juillet – version déambulation, Festival de Jazz de Montreal  (QC)


Comme des maisons à travers un kaléidoscope
Spectacle hybride à mi-chemin entre les échasses acrobatiques et la nouvelle danse
Dirigé par Isabelle Kirouac, en collaboration avec Léa Kieffer

La performance « Comme des maisons à travers un kaléidoscope » est née d’une collaboration entre la danseuse et échassière acrobatique Isabelle Kirouac (Québec), et la danseuse contemporaine française Léa Keiffer (France). À mi-chemin entre la danse, le théâtre et le nouveau cirque, ce spectacle hybride explore les thèmes de la migration, du nomadisme, du voyage, de l’identité et de la rencontre.

 ”Comme des maisons à travers un kaléidoscope”  tente de redéfinir notre relation à l’errance et à l’enracinement, en utilisant le langage des échasses acrobatiques et de la danse improvisée. Isabelle est née au Québec, Léa en France. Elles ont chacune passé la majorité de leur temps à voyager, sans louer de logement, adoptant la route comme territoire. Elles ont peine à se rappeler des noms de tous ceux qui les ont hébergées au passage, mais elles se promettent de leur envoyer une carte postale. Isabelle et Léa font parties de cette nouvelle génération de « nomades urbains » que j’aime appeler ‘itinérants fortunés’ ; ceux qui créent leurs identités en s’improvisant un refuge composé d’habitudes (répétitions, opinions, gestes), de souvenirs et de relations. Chaque fois que nous habitons un espace, nous nous y adaptons, nous nous y confondons ; il nous habite et nous transforme. Suivant la trace de leurs mouvements et la danse de leurs corps virevoltants, Isabelle et Léa promettent de repousser les limites de la danse contemporaine et des échasses acrobatiques en offrant un spectacle unique et audacieux, à mi-chemin entre le théâtre, la danse et le cirque contemporain.

Grâce à l’appui des Fonds de Soutiens aux initiatives de création et de diffusion professionnelles de la MRC d’Arthabaska, et de l’Office Franco-Québécois pour la Jeunesse, de la Ville de Warwick et des Productions Armagnac, le processus de création de ce spectacle s’est mis en branle au printemps 2013, dans la région des Bois-Francs.

 

Advertisements
Posted in Uncategorized